Shoot the war – Regards d’Irakiens sur la guerre

Documentaire - 8 court métrages de 6 à 10 minutes
Shoot the war – Regards d’Irakiens sur la guerre
Auteur : Katia Jarjoura
Réalisation : Katia Jarjoura
Producteurs : Arte et Seconde Vague Productions
Avec le soutien des Services Culturels de l'Ambassade de France à Bagdad et du Festival de Bayeux des Correspondants de Guerre. En association avec le Festival International des Films de Bagdad et l'Association pour le développement du cinéma en Irak

En Irak, alors que le pays mène un combat sans merci contre l’organisation Etat Islamique et menace une fois de plus de sombrer dans un conflit sectaire, une jeune génération de cinéastes est en train d’émerger. Ils ont entre 20 et 30 ans, refusent les étiquettes religieuses et poursuivent des études audio-visuelles au Collège des Beaux-Arts de Bagdad. Après avoir subi de plein fouet l’invasion américaine et ses répercussions désastreuses : violences inter-confessionnelles, voitures piégées, enlèvements, émergence du fanatisme… ces jeunes Irakiens ont choisi de s’armer d’une caméra pour exprimer l’instabilité du quotidien et promouvoir un message de paix.

Afin d’encourager cette initiative et de redonner une impulsion au 7e art dans cette région ravagée par les conflits, Katia Jarjoura, réalisatrice libano-canadienne familière de l’Irak, s’est rendue à Bagdad en septembre 2015, pour orchestrer un atelier de courts-métrages destinés aux jeunes réalisateurs irakiens. Pendant une période intensive de trois semaines, une trentaine de participants ont réussi à développer, tourner, et monter 8 films de 5 à 10 minutes, sur le thème de la guerre. Pour la majorité des candidats, cette œuvre est leur premier film. Entre coupures d’électricité constantes, chaleur accablante, insécurité quotidienne, difficultés logistiques et techniques; les conditions dans lesquelles ces films ont été produits restent très précaires. Malgré ces circonstances, chaque film a la valeur unique d’être un regard de l’intérieur.