Margherita S – La femme qui inventa Mussolini

Documentaire - 52 minutes
Margherita S – La femme qui inventa Mussolini
Auteur : Pierre-Henry Salfati
Réalisation : Pierre-Henry Salfati
Image : Irina Lubtchansky, Jean-Jacques Mrejen
Son : Dominique Davy
Montage : Deborah Braun et Jean-Baptiste Morin
En association avec France Télévisions (France 3)

Margherita Sarfatti,  compagne de Mussolini et très influente auprès de lui, reste une femme presque oubliée dans l’environnement du Duce.

Née en 1880 dans un palais du XVème siècle, à la lisière de l’ancien Ghetto de Venise, elle passera le reste de sa jeunesse dans le Palazzo Bembo, sur le Grand Canal.

Son père voulut pour sa fille les meilleurs maîtres. Cela ne l’empêcha pas de devenir une socialiste militante convaincue, puis un des membres les plus écoutés du parti, tout en étant une féministe avant-gardiste !

Son salon, à Milan puis à Rome, attira les plus grands noms parmi les compositeurs, écrivains et artistes italiens et étrangers. Elle aimait collectionner «les gens précieux».

Créatrice du Novecento,  mouvement artistique voué au fascisme, elle réunît autour d’elle les personnages les plus en vue du moment.  En 1923, elle fit inaugurer la première exposition du Novecento par son amant Benito Mussolini.

 

Vingt ans d’une passion amoureuse réciproque et insensée. Pour Mussolini Margherita fut son ombre, son fantôme, la plume de ses discours. Elle sacrifia sa vie pour lui, tout cela pourvu qu’elle soit là, présente dans les coulisses de son intimité. Elle fut « L’autre femme du Duce ».

Elle était juive.